2011. INTRUSION

film /installation

 

INSTALLATION | COUPOLE VIDÉO | DIMENSION VARIABLE

10 PHOTOGRAPHIES CONTRECOLLÉES SUR PLEXIGLAS

 

 

Quand les rebuts deviennent chimères . Le public entre dans une salle obscure. un sac plastique immergé, à la dérive, se confond avec la grâce d’une anémone. La réfraction de la lumière, la déformation, l’aspect incertain de la matière trompe la perception et nous laisse entrevoir la confusion des victimes de cette pollution toxique – les tortues de mer meurent étouffées prenant ces rebuts pour des méduses dont elles se nourris- sent volontiers. La confusion est à son comble : le mauvais se montre séducteur, le poison désirable. L’image immergée comme métaphore de la complexité de notre société. « Au cœur des océans : Pollution plastique, transfusion »